5 janvier 2015 Sébastien

Acquisition de trafic : optimiser et recycler le contenu des articles

Il existe deux principaux types d’articles. Des articles dont le contenu est intemporel (article de fond « evergreen ») et d’autres plutôt liés à une actualité (du consommable quoi). Une des sources d’apport de trafic pour un site est une composition de ces deux types de contenu (je simplifie hein …).

Alors qu’un contenu d’actualité peut apporter beaucoup de trafic sur un moment donné, il devient vite obsolète et mérite même parfois d’être retiré (enfin recycler, faut rien gâcher hein) … nous allons nous pencher ici sur l’optimisation des articles evergreen. Ces articles sont généralement de qualité, ont nécessité du temps et de la réflexion pour leur rédaction. Bref, ça coute cher !

Au moment ou sont rédigés ces billets, l’auteur prend difficilement de la distance (du recul) avec le contenu et une relecture quelques semaines, voire quelques mois plus tard, permet de rectifier le tir et de redonner un attrait à ce contenu.

L’intérêt ? Redonner vie à un billet, c’est comme créer un nouveau billet mais en moins de temps. Cela provoque de nouvelles visites sans trop d’efforts.

Voyons quelques idées ensemble. De plus, rendre visible (mettre en avant) un article permet à des visiteurs de lire (voire relire) des contenus qu’ils n’avaient pas vu passer auparavant.

L’amélioration continue ce n’est pas suivre les tendances ou de l’optimisation de code (et d’interaction), c’est aussi vérifier, perfectionner et consolider les bases !

Quels articles reprendre ?

Difficile de répondre à votre place. Plusieurs façons de procéder, le recyclage, l’optimisation, la condensation (plusieurs articles en un), la multiplication (un article divisé en plusieurs pour approfondir un sujet) etc …

Cela peut concerner les sujets les plus vus, les sujets les moins vus avec du potentiel (pas mis en avant au bon moment, ou mal référencés sur les moteurs) …

Tout est bon à prendre, on peut même imaginer la refonte de plusieurs articles en un …

Voire même faire un inventaire, comme créer une page {sommaire|récapitulative} qui répertorie plusieurs articles de la même thématique … une vers une forme d’amélioration de l’expérience utilisateur.

Bref, faire du neuf avec du vieux … c’est économiser du temps, et {conquérir|gagner|obtenir} potentiellement de {nouveaux lecteurs|nouvelles visites} !

Supprimer les freins à lecture

Relisez le contenu (imprimez le !), et notez les points qui {accrochent|bloquent|clochent} … Identifiez les fautes d’orthographes, les tournures trop lourdes. Un rédacteur, avec le temps, aiguise sa plume et reformule facilement ses textes. L’objectif ici est d’éclaircir le message, l’article lui c’est apporter une réponse à des questions.

Un lifting ne fait pas de mal ?!

La relecture attentive des contenus permet aussi de rectifier des erreurs, d’ajouter des avertissements, bref d’améliorer l’interaction avec le lecteur et donc la qualité du contenu.

On peut, dans certain cas, apporter d’autres solutions à une problématique, compléter voire apporter d’autres éclairages et faire de la reformulation, ce qui justifiera une mise en avant de l’article et donc sa relecture.

Si les images (ou photos) utilisées étaient mauvaises (manque de moyens), profitez en pour améliorer la symbolique et la qualité.

La relation client lecteur : les commentaires

Il est important d’assurer une veille, à minima, pour répondre aux commentaires. Les réponses (et donc questions) sont très souvent légitimes, et méritent d’être intégrer dans le corps de l’article (pour la mettre en avant et éviter la même question). C’est souvent assez fastidieux de chercher une réponse dans les commentaires alors qu’une modification de l’article ou une synthèse apporte immédiatement, dans la partie haute de la page, la réponse. C’est un gain de temps pour tout le monde !

L’adaptation du format en fonction de la destination

Selon la destination de l’article (lecteur, et support), le contenu doit évidemment être adapté. L’intérêt de l’adaptation est de supprimer les freins à la lecture et l’accès, de facilité sa visibilité. En multipliant les points d’accès à la ressource, on décuple d’autant plus la visibilité.

Par exemple, les réseaux sociaux ne sont pas des plus adaptés pour le format article (à la lecture et le terminal utilisé), préférez donc les redirections (liens) vers votre blog (avec par ex. un teaser de 2 à 3 lignes).

Et puisque nous parlons de visibilité, voyons aussi la mise en avant des articles.

De la visibilité des articles

Il y a deux facteurs majeurs que je souhaite aborder : la visibilité (facilité d’accès) depuis le site mère, et la visibilité depuis le net (SERPs, réseaux sociaux, sites partenaire, forum etc …).

Au niveau du site mère, quand on souhaite mettre en avant des articles, il est indispensable de disposer en page d’accueil de slider ou sidebar permettant d’afficher un contenu alternatif de manière dynamique. Ainsi en 20 ou 30 secondes de lecture sur une page, le visiteur a pu voir passer à minima une fois l’info. qui pourrait l’intéresser.

Il est évident qu’un article visible en page d’accueil recevra des visites pendant plus longtemps. Le problème étant qu’un blog doit vivre, être mis à jour, et laisser trop souvent le même contenu va lasser ceux qui l’ont déjà lu. C’est pourquoi on doit contenter à la fois le lecteur régulier et attirer le nouveau lecteur. Cette logique peut être adapter à tous les profils de lecteur que vous avez.

En ce qui concerne la visibilité “off page » (externe) du site, c’est celle qui permettra à l’article d’être visible chez les autres, ou lors de leurs pérégrinations sur le net … C’est à la fois indispensable et complémentaire. D’ailleurs le terme visibilité est plus adapté ici (au niveau du site mère on devrait plutôt parler d’ergonomie).

Tout cela pour dire quoi ? Ce travail de mise en avant (de visibilité) fait partie des opérations de base, qui consiste en une maintenance régulière de son capital (ici les articles). Ne serait ce qu’un lien une fois par semaine, c’est une 50 aine de lien à l’année. Imaginez une ou deux heures par semaine accordée(s) à ce travail … même si ce n’est pas simple à dégager, pensez au résultat et à vos objectifs !

L’article est une ressource importante qu’il convient d’entretenir. C’est un travail qui s’inscrit dans la durée, aussi prenez votre temps, ET prenez le vraiment (même si c’est sporadique et minimal) … Ce capital, avec le temps, prend de la valeur, et sera le socle de votre édifice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

READY TO RUMBLE ?!

Contacter WAVE MAKERS !